CABINET DE CHIRURGIE DENTAIRE LES ARAVIS

Dr LESCURE Jean-Luc - Dr JUNG Nicolas

13 avenue de Thônes
74000 Annecy

Tel : 04 50 27 67 95
Email : cab.lesaravis@orange.fr
Chirurgie Buccale    -    Implantologie    -    Parodontie    -    Prothèses    -    Soins Esthétiques & Globaux    -    Sédation Consciente
Apnée du Sommeil
Qu’est-ce que le syndrome d’apnée-hypopnée du sommeil (SAHS) ?
Le syndrome d’apnée-hypopnée du sommeil (SAHS) est un trouble du sommeil qui se caractérise par un arrêt (apnée) ou une diminution (hypopnée) du flux respiratoire.

On appelle apnée la cessation complète du flux d’air entrant dans les poumons pendant au minimum 10 secondes.
L’hypopnée est une inspiration au cours de laquelle il y a réduction du passage de l’air pendant au moins 10 secondes, liée à une fermeture partielle des voies aériennes. Le dormeur doit faire un effort pour faire pénétrer l’air dans les poumons.

Si les apnées-hypopnées sont liées à un blocage de l’air dans les voies aériennes supérieures (nez, bouche, pharynx, larynx), on parle de syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS). C’est le cas le plus commun.
Si elles sont dues à un défaut de la commande nerveuse des muscles inspiratoires, il s’agit du syndrome d’apnées centrales du sommeil (SACS), moins répandu que le précédent.
Il peut y avoir des apnées mixtes qui commencent comme une apnée centrale et qui se terminent comme une apnée obstructive.
Quelles sont les causes du syndrome d’apnée-hypopnée du sommeil ?
  • Syndrome d’apnées obstructives du sommeil ( SAOS ) : le blocage survient lorsque les tissus mous à l’arrière de la gorge réduisent le passage de l’air (hypopnée) ou s’affaissent et se referment complètement durant le sommeil (apnée).
  • Syndrome d’apnées centrales du sommeil ( SACS ) : il apparait lorsque le cerveau oublie d’émettre un signal aux muscles respiratoires pour initier la respiration. Cela est parfois dû à un dommage neurologique tel qu’un accident cérébro-vaculaire (ACV) ou à une défaillance cardiaque.
Quelles sont les conséquences du syndrome d’apnée-hypopnée du sommeil ?
Ce syndrome affecte la qualité de vie des personnes atteintes, car il dégrade la qualité du sommeil (diminution du sommeil profond et paradoxal, micro-réveils).
A terme, il provoque l’apparition d’une somnolence diurne, qui peut s’associer à une irritabilité, voire un état dépressif.

D’autre part, les apnées diminuent la pression partielle en oxygène dans le sang et provoquent une désaturation en oxygène. L’hypoxémie chronique qui en résulte est elle-même responsable d’une hypertension artérielle et de l’apparition d’autres troubles cardio-vasculaires.
Quel traitement pour le syndrome d’apnée-hypopnée du sommeil ?
Le traitement préconisé par les chirurgiens dentistes est l’orthèse d’avancée mandibulaire (OAM).
Elle est indiquée uniquement pour les SAOS modérés et moyens après examen et enregistrement du sommeil du patient auprès d’un spécialiste.

Une orthèse d’avancée mandibulaire est une double gouttière réglable, confectionnée au laboratoire de prothèse dentaire d’après des empreintes du maxillaire et de la mandibule. Cette orthèse fixe la mandibule, la langue et d’autres structures buccales en avant et augmente la dimension verticale, de façon à ce que l’espace du pharynx s’agrandisse. La résistance respiratoire diminue et les voies respiratoires sont maintenues ouvertes de façon mécanique lors du sommeil.
© 2016 Cabinet de Chirurgie Dentaire des Aravis - Tous droits réservés        |        Mentions légales       |        Réalisation : AURA marketing - www.auramarketing.fr